LA GASPÉSIENNE NO. 51 , une année déjà

 

Publié dans : Restaurants
Par Gaby Drolet
4 Juin 2018 - 08:46
gaby_nov14B_3.jpg
Pour imprimer facilement 

LA GASPÉSIENNE NO. 51 , une année déjà

500-myriam_gaspe.jpg
Myriam Desbois-Cyr, propriétaire - clic
Mardi 29 mai dernier, le restaurant de poissons et fruits de mer de Myriam Desbois-Cyr, La Gaspésienne No. 51, célébrait son 1er anniversaire d’opérations . Pour l’occasion, gourmets et médias se sont attablés afin de déguster diverses bouchées créées à partir des produits marins pêchés dans la
famille de Myriam, en Gaspésie, et préparées par le nouveau chef de l’endroit, Pierre-Olivier Pelletier. Les invités ont également pu goûter  la nouvelle bière maison de La Gaspésienne No. 51 : une blanche à l’eau de mer brassée par la microbrasserie le Naufrageur, la DESBOIS 51.

500-chef_gaspe.jpg
Pierre-Olivier Pelletier nouveau chef entouré de Janie sa sous-chef et Myriam la proprio - clic
Au plus grand plaisir des convives, l’équipe en cuisine a fait honneur à tous les produits marins dont elle disposait afin d’en tirer le maximum. Dans un décor inspiré du bord de mer, le chef de La Gaspésienne No. 51 a présenté des plats tous plus exquis les uns que les autres : beignets au homard et crémeuse aux asperges, arancini au crabe et noix de coco, mini guédille au homard, coquille aux fruits de mer, et plus encore.

Le restaurant La Gaspésienne No. 51 est adjacent à la deuxième poissonnerie des Pêcheries Raymond Desbois (la deuxième dans la région, après celle du
marché du Vieux-Port) qui a ouvert également au printemps 2017 sur le chemin St-Louis à Sillery. Ouvert du mercredi au dimanche pour le dîner et le souper, le restaurant propose, en plus de son menu de la mer, une carte des vins variée (dont les produits ont été sélectionnés par le sommelier bien connu Philippe Lapeyrie ), plusieurs bières de microbrasseries du bas du fleuve et des cocktails.
LA GASPÉSIENNE 51, DU QUAI À L’ASSIETTE, SANS DÉTOUR
500-affiche_gaspe.jpg