DALIDA – la vie d’une star qui a tout donné par amour

 

Publié dans : Photos-Reportages
Par Gigi
19 Avril 2017 - 11:41

Pour imprimer facilement 

DalidatopCQ.jpg

C’est ce matin qu’en tant que média nous avons eu la chance de voir en première au cinéma le CLAP, le film DALIDA du réalisateur Lisa Azuelos, qui sortira en salle le 28 avril 2017 avec une distribution recherchée et dont les interprètes ressemblent vraiment aux personnages originaux que l’on y rencontre et qui donnent vie à cette biographie bien vivante.  Il s’agit de Sveva Alviti, Riccardo Scamarci, Jean-Paul Rouve, Nicolas Duvauchelle, Niels Schneider, Alessandro Borghi, Valentina Carli, Brenno Placido, vincent Perez et Patrick Timsit. D’ailleurs c’est à la fin de la projection qu’ constate encore plus cette ressemblance car on y voit des clichés côte à côte de la réalité et des personnages .

De sa naissance au Caire en 1933 à son premier Olympia en 1956, de son mariage avec Lucien Morisse, patron de la jeune radio Europe N.1 aux soirées disco, de ses voyages initiatiques en Inde au succès mondiale de Gigi l'amoroso en 1974. Le film Dalida est le portrait  intime d'une femme absolue, complexe et solaire... Une femme moderne à une époque qui l'était moins... malgré son suicide en 1987; Dalida continue à rayonner de sa présence éternelle.  DALIDA raconte donc l'histoire de la chanteuse française la plus récompensée du show business avec 170 millions de disques vendus en carrière, ainsi que 70 disques d'or.

Dalida01cq.jpg

Tourné en Italie, en Égypte et en France, DALIDA, une artiste à la trajectoire lumineuse dont les succès Il venait d'avoir 18 ans, Le temps des fleurs, Gigi L'amoroso et Paroles, paroles, sont connus à travers le monde a vécu un destin tragique qui frappe l'imaginaire.  Ce film est distribué par Les Films Christal et sous-distribué par Les Films Séville, des filiales d'eOne et vous apporte une tonne de renseignements sur la vie de la Star et ce en français et italien (avec des sous-titres par bouts pour la véracité du moment). Les chansons y sont omniprésentes ce qui nous rappelle de très bons souvenirs et on aurait bien aimé être sur place pour certains spectacles à l’Olympia ou au Palais des Sports. On sent que la disparition de son père lorsqu’elle était jeune a été marquante pour elle et son sentiment d’abandonnement l’a toujours poursuivi.


Pour elle l’important dans la vie c’est l’amour, de son père, de sa famille, de son mari, de ses amants et surtout de son public qui est toujours là pour elle car elle leur offre son cœur et sa vie.  On est aux premières loges pour assister à ce voyage dans le temps qui nous montre son cheminement car la vie est un choix perpétuel et la solitude est difficile à supporter.  On constate aussi à quel point ses chansons sont le reflet de ce qu’elle ressent et que les paroles choisies sortent de son cœur.

Dalida02cq.jpg

Le temps en sa compagnie passe très vite car elle est une artiste qui n’a pas eu la vie facile car elle vivait d’amour et d’émotions.  Très difficile d’avoir une vie d’artiste comme la sienne que tous surveillent et une vie personnelle qui lui apporterait ce qu’elle désire.  Elle a abandonner son rêve pour faire rêver ses fans et cela aura été un choix déchirant par moment car elle s’est sacrifiée pour l’amour de son public qui l’acclame encore.

DALIDA de Lisa Azuelos prendra l'affiche le 28 avril prochain au Québec, à ne pas manquer

BanniereM2R_8.jpg