Automne 2015, encore possible de chasser l'Orignal

 

Publié dans : Chasse & Pêche
Par André Bellemare
1 Mars 2015 - 15:44
AndreBellemare2_1.jpg
Pour imprimer facilement 

ENCORE DES PLACES LIBRES POUR CHASSER L'ORIGNAL DURANT L'AUTOMNE 2015!

Vous croyez peut-être, vous aussi, qu'il ne reste plus aucune place dans les immenses réserves fauniques du gouvernement québécois pour y chasser l'orignal durant l'automne prochain? Détrompez-vous! Les places offertes aux quelque 175 000 chasseurs d'orignal du Québec par la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) n'ont pas toutes été louées par les «gagnants» du tirage hivernal informatisé que cette société d'État organise annuellement à cette fin.

C'est en décembre 2014 et en janvier 2015 que les chefs de groupes de chasseurs intéressés devaient s'inscrire au tirage. Le but du tirage est de déterminer l'ordre de priorité dans lequel les «gagnants» ont ensuite le droit de choisir la réserve faunique qu'ils préfèrent, aux dates qui leur conviennent, pour chasser leur gros gibier favori.

Lorsque le résultat de ce tirage est connu, c'est la SÉPAQ qui téléphone aux gagnants, dans l'ordre établi par l'ordinateur, pour leur offrir un séjour de chasse dans l'une ou l'autre des 14 réserves fauniques gouvernementales accessibles à cette fin. Les chasseurs déterminent eux-mêmes leurs préférences.

Mais il arrive qu'entre le moment où ils se sont inscrits au tirage en question et le moment où le tirage a eu lieu, certains chefs de groupes de chasseurs ont «perdu des joueurs», comme on dit. Il arrive aussi que des chasseurs membres d'un même groupe gagnent le droit de chasser dans une réserve faunique, ce qui libère des places pour d'autres gagnants du tirage, ou même pour des chasseurs qui n'ont pas gagné.

Dois-je vous rappeler que, surtout depuis quelques mois, la situation économique a grandement évolué au Québec, pas toujours pour le mieux : bien des chasseurs d'orignal ont perdu leur emploi lors de la fermeture des entreprises et des commerces qui les engageaient... Ces chasseurs-là, réduits au chômage, sont obligés de couper leurs dépenses : ils ont décidé de réduire leurs activités de loisir, telles la pêche et la chasse. Ce qui libère d'autres places pour d'autres chasseurs.

Depuis jeudi le 19 février, n'importe quel chasseur, même celui qui n'a pas participé au tirage informatisé de la SÉPAQ, peut tenter sa chance de décrocher une réservation pour un forfait de chasse de l'orignal dans une réserve faunique de son choix. Vous aurez une bonne idée des forfaits de chasse de l'orignal encore offerts en consultant le site Web de la SÉPAQ : http://www.sepaq.com

Il vous suffit de téléphoner au Service des ventes et des réservations (SVR) de la SÉPAQ : 1 800 665-6527 (de 9h à 19h, sept jours sur sept). Un chasseur intéressé peut aussi téléphoner directement au bureau de la réserve faunique de son choix. Les coordonnées pour joindre chaque réserve sont indiquées dans le site Web : http:// www.sepaq.com; cliquez sur l'onglet des réserves fauniques, puis sur celui de la réserve choisie.

500-OrignalMale.jpg

N'oubliez pas que la SÉPAQ sera très bien représentée au Salon Expert, Camping, Chasse, Pêche et du Bateau qui aura lieu, du jeudi 12 au dimanche 15 mars, dans le Centre de foires d'ExpoCité de Québec : http://www.salonexpertchassequebec.ca.  Des conseillers de la société d'État pourront alors répondre à toutes vos questions concernant les séjours de chasse dans les réserves fauniques, mais aussi à propos des séjours de pêche, de camping, de villégiature ou de toute autre activité de loisir préférée en plein air. C'est un rendez-vous à ne pas manquer.